Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'est d'ébène...

Note a caractère sylvestre :

On ne scie pas la branche qui nous supporte mais si celle-ci vous semble pourrie...des mesures s'imposent.
"Ah le film de pute" ! "Ah le fils de pub" voici le tronc commun des insultes qu'auraient pu proférer les industriels de la propagande a l'encontre du maire de Grenoble. L'élu écologiste a fait le buzz autour d'une promesse de campagne : remplacer chaque support publicitaire par un arbre !

Je lui propose pour sa campagne :"Un frêne éthique pour un panneau signalétique !" C'est un bon slogan pour reverdir un environnement urbain des plus pollués en France. En raison de sa situation géographique et de son activité industrielle, Grenoble est à la cime des villes polluées dans l'Hexagone. Alors remplacer des affiches par des arbres, c'est plutôt une bonne idée pour éviter la surcharge de pollution visuelle dont nous abreuvent les vendeurs de rêve sous Plexiglas. Un peu démago, mais bon, l'idée est fun... et puis ça donnera un peu de bouleau aux prestataires et partenaires municipaux. Cela ne manquera pas non plus d'ériger en saule pleureur les représentants de réclames et autres commerciaux de grandes chênes.
"Un hêtre vous manque et tout est dépeuplé " a du s'écrier un matin le maire de Grenoble ou " manger un bûcheron pour sauver un écureuil !" Que vaut une affiche caduque mise en lumière artificielle comparée au charme d'un marronnier ou d'un châtaignier ? Il n'y aura certes pas de baobabs à la cool ou de palmiers mais on se passera volontiers des pubs de déodorants ou d'huile de pâte à tartiner ! Cèdre-on nous a la tentation d'implanter des acacias, des cerisiers ou des églantiers sur les terres érables de nos cités en lieu et place des cultures de pub ? Et pis c'est agréable de flâner parmi la verdure, le long des trottoirs et de redécouvrir des senteurs oubliées d'hortensia ou de genévrier plutôt que l'odeur des gaz d'échappement ou des routes bitumées ! Quel bonheur de partir à la découverte des feuillus, des conifères et des résineux. Quel ravissement de s'étonner des noms improbables de certains arbres qui ne sont ni des marques de parfum ou de shampoing à la noix : le kaki, l'if, le jojoba ou le sophora ! Exotique ! Je ne vois aucun mélèze a supprimer de la pub pour un pin ! Orme-y faire pousser des supports un peuplier et décrépis par le temps, l'environnement urbain gagnera a se parer d'arbre en tek plutôt que de réclames en toc. Ce serait pêcher que de ne point laisser pousser des oliviers, des tilleuls ou des magnolias for ever....
Un arbre ne s'est il pas enraciné dans la mémoire du sport français, n'est-il pas devenu une idole dans toute la capitale ? Ne récolte t-il pas les lauriers en faisant feu de tout bois et en plantant sur tous les près verts du football français ?
Le Platane Ibrahimovic est bien la meilleure pub faite pour le retour à la sylviculture urbaine ... Une ébène pour la corporation !

Alors messieurs les pruniers magistrats de France, il est temps d'élaguer les ramifications de votre réseau publicitaire et de supplanter les affiches par une réclame plus symbolique faite à notre mère et dame Nature !

Tag(s) : #Economie, #Ecologie, #Humour

Partager cet article

Repost 0